samedi 11 mars 2017

Ma meilleure amie s'est fait embrigader




Ce qu'en dit l'éditeur : Comment peut-on passer d'une vie de jeune "normal" à celle de prétendant au Djihad ? Comment la radicalisation arrive-t-elle ? Par quelles étapes ? Quel processus ? Pourquoi l'entourage ne voit-il rien ? Dounia Bouzar s'est glissé dans la peau d'une fille dont la copine s'est faite embrigadée... Elle raconte comment elle n'a rien vu, et ensuite, elle réalise toutes les étapes par lesquelles Camille est passée avant d'être complètement happée. Un récit qui permet de raconter toutes les étapes d'embrigadement et tous les signes de la radicalisation, mais de manière plus intimiste et moins moralisatrice.

La chronique de Myriam : Camille et Sarah sont les meilleures amies du monde et elles pensent toutes les deux que c'est pour la vie. Or, un jour, à partir d'une vidéo regardée pour un exposé, Camille se fait happer de fil en aiguille sur Internet par un certain Abucobra. C'est le début d'une totale perte d'identité pour Camille sous les yeux impuissants de ses parents et de Sarah. 
J'ai adoré ce livre car il bouscule : j'aurais bien secoué Camille à cause de certaines de ses pensées, de ses réactions. Comme Sarah, je me suis demandée comment une adolescente aussi brillante a pu se faire endoctriner aussi facilement ; comment elle a pu perdre tout sentiment même devant l'horreur. Au fur et à mesure de la lecture, nous sombrons, nous nous disons que Camille est perdue mais c'est sans compter sur le pouvoir de l'amour et de l'amitié... Difficile de parler de ce livre sans dévoiler la fin donc je recommande vivement sa lecture... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire