samedi 20 mai 2017

Là où naissent les nuages

Là où naissent les nuages / Annelise Heurtier - Casterman
Résumé de l'éditeur 
Fille unique de parents très aimants, mais très occupés, Amélia, 16 ans, s'est réfugiée dans la gourmandise. Elle traîne son corps adolescent et ses kilos en trop comme une punition. Mais l'arrivée d'une lettre étrange venue de Mongolie va bouleverser la banalité un peu mélancolique de son quotidien...
" Mon père m'a attrapée par les épaules.
-Viens avec moi. Un voyage humanitaire, c'est le genre d’expérience qui marque une vie entière.
Putain, il me faisait chier, avec sa Mongolie. Une voix a retenti, une voix de petite fille qui veut plaire à son père qui veut se prouver qu'elle n'est pas si nulle qu'elle ressemble un peu à sa mère un peu un tout petit peu :
-Pourquoi pas.
Je ne pouvais pas y croire. Et pourtant si. C'est moi qui avais parlé."

La chronique de Ana
C'est l'histoire d’Amélia qui vit à Paris. Ses deux parents sont riches, ils vivent dans un quartier aisé. La jeune fille idolâtre un peu ses parents mais elle ne leur ressemble pas beaucoup. Du coup, elle a l'impression d’être illégitime et ne trouve pas sa place. Un jour, sa mère reçoit une lettre dans laquelle on lui demande de revenir en Mongolie, là où elle avait déjà fait un voyage il y a plusieurs années. Amélia ne tient vraiment pas à aller dans ce pays et ne souhaite pas que sa vie soit bouleversée. Malgré tout, devant l'instance de son père, la jeune fille va faire ce voyage en Mongolie. Après tout, ce voyage pourrait être bénéfique ?

Tout m'a plu dans ce livre. Le fait que ce soit un voyage humanitaire, l'écriture - les descriptions sont superbes. J'ai aimé découvrir la Mongolie à travers ce roman, car c'est un pays dont on parle peu. L'histoire se passe surtout dans des foyers d'enfants, où Amélia s'occupera d'eux. Durant le récit, la jeune fille évolue, change d'avis sur sa vie, prend confiance en elle. Elle prend conscience qu'il y a autre chose que ce qu'elle vit. Car elle, elle a plein d'argent, elle a tout ce qu'elle veut. 
Et en Mongolie, tout est différent. Elle a une toute petite chambre avec un seul lit, elle va devoir aider les autres toute la journée. Ses problèmes paraissent dérisoire par rapport à ce que les autres peuvent vivre dans ce foyer.  C'est un très bon roman.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire